Précédent
Suivant

Décodage

En tournée
Hors les murs
Ados, Histoire et fake news 
Un spectacle tout public à partir de 14 ans.

Comment enseigner l’histoire aujourd’hui ?

Une conférencière pose la question à une classe et leur propose de tester un jeu 3.0, immersif et personnalisé. Confrontée aux zones d’ombre de sa propre histoire, elle retrouve un souvenir fondateur : la lecture du journal d’Anne Frank.

Écrit en dialogue avec des adolescent.e.s, Décodage interroge la façon dont les jeunes perçoivent la vérité historique à l’ère des réseaux sociaux et des fake news.

Mêler théâtre et histoire, le cocktail gagnant contre les fake news auprès des collégiens et lycéens ? Décodage prend des détours subtils pour explorer avec nuance et solidité l’immensité des notions d’Histoire et d’histoire personnelle. Tout en se frayant un chemin vers les plaies de l’époque : le complotisme et le négationnisme. De quoi créer un espace de dialogue et de réflexions pour les adolescents. (…) Ada Harb est vive et émouvante.Télérama - Julia Vergely >>>

"Cette pièce étonnante conduit intelligemment le spectateur à s'interroger sur la place de la mémoire dans notre société, mais aussi à prendre conscience de l'aspect mortifère des discours négationnistes qui pullulent sur les réseaux sociaux.
Chaque représentation est suivie par une séance de décryptage avec un enseignant d'histoire. Une manière de pousser collégiens et lycéens à dialoguer avec des adultes sur un sujet difficile mais, ô combien, important
." Le Point -Baudouin Eschapasse >>>

"Décrypter les signes, décoder le vrai du faux, avec Décodage, la Compagnie (S)-Vrai propose une petite forme uppercut et tout terrain portée par la lumineuse Ada Harb qui se glisse idéalement dans ce rôle cousu sur mesure où elle excelle à brouiller les pistes. Nous perdre, nous bousculer, nous rattraper en cours de route pour mieux interroger notre rapport à l’information, à l’Histoire, à la mémoire. Franchement stimulant." sceneweb - Marie Plantin >>>

"Une réflexion sans simplification des enjeux, sans surplomb ni didactisme, qui se traduit au contraire par une pratique théâtrale ludique." La Terrasse - Agnès Santi >>>

"Décodage et L la nuit  : un théâtre de crise où la fiction se nourrit du réel." Entretien avec Jana Klein et Stéphane Schoukroun
La Terrasse - Agnès Santi - >>>

"Dans une société où l’incompréhension entre classes d’âges, sexes, genres et groupes humains est souvent la règle, comprendre et analyser pour accepter l’autre tient de l’entreprise de salubrité publique." Arts-Chipels - Sarah Franck >>>

"La jeune comédienne Ada Harb est est vive, drôle, émouvante." Blog Culture du SNES - Micheline Rousselet >>>

Conception / Écriture : Jana Klein

Conception / Dramaturgie : Stéphane Schoukroun

Jeu / Collaboration artistique : Ada Harb

Design graphique : Sama Beydoun

Visuel ©Lucie Jean

Saisons 24-25

  • Du 10 au 13 octobre 2024
    avec la Ville de Sarcelles (95)
    Les 10 et 11 octobre à 10h et 14h en établissements scolaires. Le 12 octobre 2024 à 16h (lieu à venir)

  • Les 9 et 10 décembre 2024
    avec le Conseil Départemental de la Manche (50) dans le cadre de Villes en Scène au Collège de Saint-Hilaire-du-Harcouët

  • Du 11 au 13 décembre 2024
    avec La Manekine, scène intermédiaire des Hauts-de-France, dans les collèges et lycées de Pont-Ste-Maxence

  • Entre janvier et mars 2025 (date à définir)
    En établissement scolaires dans le cadre de la saison des Bords de Scènes - Juvisy (91)

 



Création en novembre 2022 dans des collèges et lycées
de la ville de Gonesse

Saisons 22-23 et 23-24

Ville de Gonesse - Val d'Oise (95) Théâtre de la Poudrerie, Musée national de l'histoire de l'immigration - Palais de la Porte Dorée (Paris 12e), Cour du Spectateur - Festival d'Avignon OFF, le théâtre Studio -  Alfortville (94), Centre culturel Houdremont - La Courneuve (93) à la Maison pour tous Cesária ÉvoraThéâtre du Garde-Chasse - Les Lillas (93), Communauté de Communes du Ternois - Hauts-de-France (62), Ville de Sarcellles - Val-d'Oise (95)

Production Compagnie (S)-Vrai

Soutiens Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Département de la Seine-Saint-Denis, Ville de Gonesse,  DILCRAH, Fondation Humanités, digital et numérique.

Précédent
Suivant

Nous croyons profondément dans la capacité du théâtre à ouvrir le dialogue et à favoriser l’échange entre générations et communautés En choisissant d’aborder les thématiques de l’enseignement de l’Histoire et des mémoires familiales à travers une conférence-spectacle ludique et nomade, nous voulons aller à la rencontre d’élèves souvent éloignés du théâtre et les inviter à aborder des thématiques jugées trop « sérieuses » avec décalage et humour.

À l’heure d’internet et d’une diffusion massive de fake news et de théories négationnistes, nous sommes convaincus qu’il faut entrer en dialogue avec les adolescents, non pas pour dénoncer le rapport à l’Histoire de la jeune génération ou faire la leçon face à des jeunes qui ne veulent plus entendre parler des grandes tragédies du 20e siècle, mais en cherchant à comprendre ensemble les mécanismes qui nous amènent à croire en certaines sources plutôt que de les interroger.

Projet(s) participatif(s) en lien avec le spectacle

Avec Quartiers/Fictions, la compagnie (S)-Vrai initie un nouveau type d’atelier destiné aux adolescent.e.s qui mêle écriture, témoignage et théâtre pour dessiner une cartographie sensible de la banlieue parisienne.

 

 

TU SAIS RIEN
TU SAIS RIEN DE MOI
Si je comprends bien c’est ça
T’es pas né-e ici tu peux pas 
T’as pas le bon nom tu peux pas 
T’as pas les bons cheveux tu peux pas
T’as pas la bonne couleur tu peux pas
Tu connais pas tes origines tu peux pas
T’as une histoire compliquée tu peux pas
TU PEUX PAS JOUER EN FAIT